Tshopo : l'instersyndical de l'Epst suspend la grève

Tshopo : l’instersyndical de l’Epst suspend la grève

Tshopo : l’instersyndical de l’Epst suspend la grève

Dans un communiqué signé vendredi 13 novembre, l’intersyndical de l’enseignement primaire secondaire et technique annonce la suspension de la grève sur toute la province de la Tshopo.

Le synep, le synecat et syeco province de la Tshopo invitent par la même occasion tous les enseignants à reprendre le chemin de l’école à partir de ce lundi 15 novembre ainsi que les parents à envoyer leurs enfants.

Depuis la rentrée scolaire prévue au 4 octobre, les écoles publiques et conventionnées n’ont pas ouverts leurs portes suite au mouvement de grève lancé par la synergie des syndicats des enseignants.
Les enseignants réclament à cet effet, la disparition des zones salariales ainsi que l’amélioration de leur condition salariale.

Cette grogne a permis de mettre autour d’une table le banc syndical et le gouvernement à Mbwela dans la province du Kongo Central.
Bien avant les travaux de Mbwela, un montant de 20 000 francs congolais a été ajouté au salaire des enseignants pour les centres urbains, et 40 000 pour ceux de l’arrière province.

Quoique les conclusions de ses assises de deux semaines n’ont pas encore été relevées, il ressort que la gratuité ne concerne que l’école primaire et non l’école maternelle et secondaire.
Dans un circulaire adressé aux gouverneurs des provinces, le secrétaire général à l’EPST demande à ces derniers de prendre des arrêtés afin de fixer le montant d’appui aux enseignants.

Jean Claude Fundi

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *