RDC : "la décision du sénat est une humiliation"(Prof Luzolo Bambi)

RDC : « la décision du sénat est une humiliation »(Prof Luzolo Bambi)

RDC : « la décision du sénat est une humiliation »(Prof Luzolo Bambi)

Dans une interview accordée à la presse kinoise, le Professeur Luzolo Bambi ancien ministre congolais de la justice réagit face à la décision du sénat du refus de la levée des immunités du sénateur Augustin Matata Ponyo.

Cet enseignement de droit considère cependant la décision du sénat comme une expression démocratique, mais en réalité humiliation.


« …non une humiliation du pouvoir mais une humiliation du peuple congolais à travers sa justice », note Luzolo Bambi.

Pour cet ancien dignitaire, sans la justice ni son expression, il n’y a pas d’état de droit. Il dit noté par ailleurs, la consécration de la justice à double vitesse.


« Je note par expérience que les demandes de levée d’immunités ne sont jamais accordé par les deux chambres et que la justice s’arrête devant la porte de l’assemblée nationale et du Sénat. C’est un délit de justice, c’est cela mon expression », poursuit Luzolo Bambi.

Il demande cependant à la justice, de poursuivre toutes les procédures de poursuite car elles ne sont pas épuisées.
A l’en croire, il appartient à la justice de défendre le peuple congolais en usant de toutes les procédures qui existent pour que chaque congolais quel qu’il soit à quelque niveau de fonction qu’il se rende compte devant la justice et que ce soit seule la justice qui déclare quelqu’un innocent ou coupable.

« …le dernier rempart de la démocratie c’est la Justice. Lorsqu’on freine la justice, on freine l’état de droit et la démocratie, il n’y aura aucun bonheur pour le peuple congolais. Même les élections pour lesquelles on discute aujourd’hui, ne serviront à rien si la place de la justice ne pas restauré au sein de notre pays. Il va de l’intérêt du peuple congolais et de son bien-être. Il n’y a pas de Justice à deux vitesses. Une justice pour les riches, une justice pour les pauvres ; une justice pour les faibles et une justice pour les forts« , défend l’ancien ministre de la justice.

Professeur Luzolo Bambi souligne que le concept de privilège, le fondement des immunités a été détourné par la pratique politique de cette institution.
Il souligne en outre que l’idée était celui qu’à la hauteur corresponde le juge qui apprécie les faits qui lui ont été présentés.

Pour votre gouverne, le sénat a rejeté la demande de levée des immunités du sénateur Augustin Matata Ponyo poursuivi pour détournement présumé des fonds alloués au projet Agro industriel de Bukangalonzo.

Jean-Claude Fundi