RDC/Justice : condamnation de huit militant de la lucha Beni, une justice des pacotilles. (Jordan Saidi)

RDC/Justice : condamnation de huit militant de la lucha Beni, une justice des pacotilles. (Jordan Saidi)

RDC/Justice : condamnation de huit militant de la lucha Beni, une justice des pacotilles. (Jordan Saidi)

Le ministère public a requis dix ans de prison contre huit militants de la Lucha / Beni. Ce réquisitoire, pense Saidi Atibu Jordan, est tout simplement étonnant et est le fruit d’une exaspération au vu du déficit des preuves fournies par l’organe de la loi. Ce militant de la Lucha Kisangani signale également que les huit militants de la Lucha Beni sont devant une juridiction militaire, alors qu’ils n’ont commis aucune infraction militaire ni avoir eu un ou des indices militaires.

« …C’est avec un coeur lassé que je tiens ma plume pour décrier une justice des pacotilles installée à Béni. Nul n’ignore que la ville de Béni s’est transformée à un abattoir humain où nos frères, soeurs , mères, pères sont égorgés, châtrés, jour et nuit sous l’oeil impuissant et complice des autorités tant provinciales que nationales…« 

Indignés par une situation qui remet en cause l’instauration de la paix dans cette contrée du pays promise par le chef de l’État tambour battant, la lucha section de Béni avait organisé une manifestation publique en date du 19 décembre 2020 pour exiger le départ de la MONUSCO, qu’elle accuse d’inaction, explique Saidi Atibu Jordan.

« …douze de nos militants avaient été blessés lors de la répression de cette manifestation et 8 arrêtés lors de cette action qui se déroulait dans la non-violence et dans le respect strict des lois qui régissent les manifestations publiques en RDC…nous exigeons la réattribution du dossier judiciaire de nos huits camarades à une juridiction civile, conformément aux règles d’administration de la justice dans notre pays. »‘

La Rédaction