Kisangani: trois mois sans courant électrique, la population sera dans la rue

Kisangani: trois mois sans courant électrique, la population sera dans la rue

Kisangani: trois mois sans courant électrique, la population sera dans la rue

La population de la ville de Kisangani, réunie autour de la dynamique « La Force du Changement », dirigée par le député provincial Jacques Mandiongwe, sera dans la rue le lundi 25 octobre prochain.

Ceci pour manifester son ras-le-bol face à la persistance de l’obscurité causée par la panne de la centrale hydroélectrique de la Tshopo et demander le rétablissement du courant électrique.

Dans sa lettre adressée au maire de la ville de Kisangani, le député provincial Jacques Mandiongwe, coordonnateur du mouvement « La Force du Changement » demande au maire de la ville de Kisangani, Jean-Louis Alasso, de prendre des dispositions utiles relevant de ses prérogatives, pour sécurisé ladite marche « patriotique et nationaliste ».

 » Cette marche suivra l’itinéraire ci-après : rond point stade Lumumba (point de départ)-rond point bercail-Congo Palace, rond point Wagenia, rond point prison central, rond-point zambeke, rond-point du canon, rond-point espace trois mille, Beltexco, rond-point ACKIS, rond-point ISP et le Gouvernorat de Province comme point de chute » peut-on lire dans cette lettre adressée au maire de la ville de Kisangani.

En rappel, cela fait exactement trois mois que la ville de Kisangani est plongée dans le noir. La pièce de la centrale hydroélectrique de la Tshopo tombée en panne à été envoyé à Likasi dans le Haut-Katanga pour réparation. Depuis lors, plusieurs lobbying sont faits par les autorités de la province au niveau du gouvernement central. Mais jusqu’à présent aucune solution à court terme.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *