HAUT UELE : Libération des prisonniers, "la grâce présidentielle n'est pas un droit mais une clémence. (Christophe BASEANE)

HAUT UELE : Libération des prisonniers, « la grâce présidentielle n’est pas un droit mais une clémence. (Christophe BASEANE)

HAUT UELE : Libération des prisonniers, « la grâce présidentielle n’est pas un droit mais une clémence. (Christophe BASEANE)

Le Gouverneur du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé, le mardi 23 Février 2021 à l’esplanade du palais de Justice d’Isiro, la cérémonie de libération des prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle accordée par le chef de l’État, Congolais,Félix Antoine Tshisekedi wa Tshilombo. A cette occasion, plusieurs allocutions ont été prononcées.

Prenant le premier la parole, Stéphane Omari Mbazi, directeur de la prison centrale d’Isiro, a rappelé les contraintes de l’administration pénitentiaire notamment la carence du personnel qualifié, le manque d’un bâtiment digne, d’un véhicule adapté avant de remercier l’autorité provinciale qui a initié la construction d’une nouvelle prison.

« C’est avec tête haute que je vous présente mes très sincères félicitations. Les valeurs d’un leader se mesures dans ce qu’il fait et non dans ce qu’il est« , a-t-il déclaré.

De son cote, le procureur général près la cour d’appel, Alphonse Tumba Mulume a rappelé au numéro un du Haut-Uélé sa promesse de viabiliser aussi le palais de Justice avant de révéler qu’au-delà de ces 8 prisonniers, 12 autres incarcérés dans les prisons de Watsa et de Dungu ont aussi bénéficiaires de cette grâce présidentielle.

S’adressant aux libérés le Gouverneur du Haut a rappelé à ces derniers que loin d’être un droit qui leur est reconnu, c’est plutôt une mesure de clémence qui leur a été accordé, ceci dans l’espoir de leurdonner une fois de plus la chance de s’amender et de participer aux efforts du développement de notre nation.

« …C’est ainsi que j’attire votre attention quant au comportement à tenir après avoir recouvert la liberté. Je vous demande de faire montre d’un engagement citoyen et responsable pour éviter la récidive et vous maintenir dans la bonne voie vis-à-vis de la société, en vous conformant aux lois et règlements de notre pays. Je vous rassure de la détermination du Gouvernement que je dirige, à vous accompagner pour votre réinsertion sociale…« , a conclu Christophe Baseane Nangaa.


Le Gouverneur du Haut Uélé a, en outre, rassuré les autorités judiciaires de son engagement d’octroyer deux jeeps, l’une au parquet et l’autre à l’administration de la prison centrale hormis son projet de viabiliser le palais de Justice à l’instar du chantier de la prison centrale.

Joseph KOBALE depuis ISIRO